Angers. Le forcené, qui était retranché chez lui, s’est rendu au RAID

Fabien 5 mars 2017 0
Angers. Le forcené, qui était retranché chez lui, s’est rendu au RAID

« Ce samedi midi, police, pompiers, préfecture et Raid ont bouclé le quartier Saint-Léonard à Angers, pour raisons de sécurité. Dans un état de crise manifeste, un homme de 43 ans menaçait de tout faire brûler. Il a fini par se rendre à l’unité d’élite du Raid vers 16 h 30.

De midi à 16 h 30, Le Raid a  négocié ce samedi 4 mars, la reddition d’un habitant de la rue des Vielles carrières, près de la salle Villoutreys, dans le quartier Saint-Léonard à Angers. Cet homme de 43 ans, sous l’emprise manifeste d’un état de crise, menaçait de tout faire brûler.

« Quartier sécurisé », selon la préfecture

« Il est retranché chez lui, confirmait la préfecture en début d’après-midi. Il a mis le feu dans son garage et dans une pièce de la maison. » Un impressionnant dispositif de sécurité a été mis en place : pompiers et policiers ont bouclé le secteur. Le gaz a été coupé. « Le quartier est sécurisé », indiquait le représentant de l’État.

Négociateur du Raid

Le Raid, service de la police nationale spécialisé dans les interventions délicates, est arrivé sur place ce midi. « Pour entrer en contact avec cet homme », indique la préfecture. Un négociateur de ce corps doit tenter d’« établir le contact ». Et d’obtenir la reddition du quadragénaire qui se trouvait seul dans l’habitation.

Dégagement de fumée

Vers 14h, un important dégagement de fumée provenant du secteur était observé par les habitants du quartier. Durant tout l’après-midi, de la fumée est ainsi sortie de l’habitation de cet homme de 43 ans qui vit avec sa mère.

C’est justement une altercation avec sa mère qui serait à l’origine de la crise de ce quadragénaire. Après l’intervention de la police, appelée à la rescousse par sa mère, l’homme s’est barricadé chez eux et a commencé à brûler des objets principalement dans le garage, mais aussi dans d’autres endroits de la maison.

Tirs d’armes à feu

Plusieurs détonations et tirs d’armes à feu ont été entendus dans le courant de l’après-midi, sans qu’on puisse savoir s’ils provenaient du forcené ou de la police. L’homme possédait a priori au moins une arme à feu.

Vers 16 h 30, le quadragénaire s’est finalement rendu aux autorités. Il est sorti de la maison menotté et est en bonne santé. »

Source  : Ouest France – article écrit le 04 mars 2017 par Josué Jean-Bart

Photos © Ouest France

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top