Le RAID interpelle un homme fiché S dans le Val-d’Oise

Fabien 12 juillet 2017 0
Le RAID interpelle un homme fiché S dans le Val-d’Oise

« Un important dispositif de police a été mis en place dans le centre-ville de Gonesse (Val-d’Oise) pour interpeller un homme de 36 ans, fiché S. Celui-ci s’était retranché dans son appartement à l’arrivée des policiers.

Le centre de Gonesse (Val-d’Oise) est hermétiquement bouclé. Le Raid vient d’arriver dans la rue Saint-Nicolas, près du commissariat de police. Les résidents de la rue sont confinés dans leurs domiciles, une dizaine d’entre eux est évacuée. Des tireurs d’élite sont postés sur les toits.

 

Ce mercredi matin, un important dispositif de police a été mis en place dans le centre-ville de Gonesse pour interpeller un homme de 36 ans, fiché S. Celui-ci, après s’être retranché dans son appartement à l’arrivée de la police, ce qui déclenché la mobilisation du Raid, s’est rendu sans résistance. Aucun coup de feu n’a été tiré. L’affaire trouve son origine dans un banal contrôle routier mené à Stains (Seine-Saint-Denis) par les services de police, lundi matin. La conductrice d’une voiture s’arrête à la demande des fonctionnaires. Ceux-ci la contrôlent et repèrent le canon d’une arme à feu qui, apparemment, dépasse de son sac. Les policiers mettent ainsi la main sur un revolver 357 magnum qui conduit aussitôt la personne en garde à vue. Dans sa voiture, les enquêteurs retrouvent divers objets appartenant à son ami.

 

Il ferme l’oeilleton et se retranche chez lui 

Son véhicule est fouillé, des perquisitions sont menées dans le XXe arrondissement parisien, permettant aux enquêteurs de déterminer le domicile de ce dernier, à Gonesse. Un homme connu notamment pour vol à main armée et qui fait l’objet d’une fiche S. Les motifs pour lesquels il fait l’objet d’une fiche S n’ont pas été précisés. C’est ensuite à la demande du parquet de Bobigny que les policiers de Stains se sont déplacés ce mercredi matin à Gonesse pour l’interpeller. Mais vers 9 heures, alors que les policiers frappent à la porte du 11, rue Saint-Nicolas, dans le cadre d’un dossier de délinquance classique, l’homme refuse d’ouvrir, ferme l’œilleton, et se retranche chez lui. C’est dans ce contexte que l’intervention du Raid a été déclenchée.

 

Il est 13 heures, la colonne du Raid progresse dans la rue Saint-Nicolas et se dirige vers le logement du suspect. Les hommes du Raid n’ont pas eu à entrer en force : l’homme a finalement ouvert sa porte et a été aussitôt interpellé avant d’être remis aux policiers de Stains. Ceux-ci ont alors mené une perquisition dans son domicile. À 13h30, les mesures de sécurité à l’égard des riverains ont été levées. «Ma femme travaillait chez des retraités juste en face quand les policiers sont arrivés. Ils leur ont annoncé qu’ils étaient confinés, qu’il fallait fermer les volets. Ils sont restés dans le jardin pendant l’opération avec des policiers. L’un d’eux surveillait le déroulement des opérations depuis l’étage», confie un témoin. »

 

 

 

Source : Le Parisien – article écrit le 12 juillet 2017 par Frédéric Naizot avec Nathalie Revenu

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top