Une police secrète : la protection rapprochée – Antoine Colletta

Fabien 5 novembre 2012 0

Aucun métier ne comporte une clause de contrat spécifiant que de par sa profession de garde du corps, sa vie de protecteur de hautes personnalités ne lui appartient plus. Et malheureusement la liste de ces professionnels morts pour la protection ne se réduit pas avec le temps, elle ne fait qu’augmenter.
Qui se souvent des tourments des gardes du corps du président Kennedy assassiné à Dallas le 22 novembre 1963 et qui regrettent encore de ne pas être décédés à sa place ? Ou ceux de Robert Kennedy, candidat potentiellement élu président, abattu par Shiran Shiran sous les yeux de l’éditeur du présent ouvrage ? oui les « gorilles » sont des hommes véritables qui n’hésitent même pas une nanoseconde à donner leur vie pour ces femmes ou hommes politiques qui ne veulent pas croire un instant qu’un détraqué puisse mettre fin à leur carrière.

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top