Salah Abdeslam blessé et arrêté, opérations toujours en cours à Molenbeek

Fabien 18 mars 2016 0
Salah Abdeslam blessé et arrêté, opérations toujours en cours à Molenbeek

« L’homme le plus recherché d’Europe depuis les attentats du 13 novembre à Paris, Salah Abdeslam, a été arrêté ce vendredi à Molenbeek. Blessé à la jambe, il a été transféré à l’hôpital. Plusieurs opérations de police se poursuivent à Molenbeek où des déflagrations ont été entendues. 

Salah Abdeslam, le suspect-clé en fuite des attentats de Paris, a été arrêté et formellement identifié ce vendredi, lors d’une opération policière à Molenbeek. Ce vendredi, « après les sommations d’usage, l’assaut a été donné par la police », a décrit un élu local de Molenbeek, sous couvert d’anonymat. Un homme « jeune, de petite taille à casquette, s’est enfui (…) Il a été touché par la police et emmené en ambulance », a ajouté l’élu.

 

Mardi, ses empreintes avaient été retrouvées dans l’appartement de Forest, près de Bruxelles, dont la perquisition a tourné à la fusillade. La traque de Salah Abdeslam s’est donc brutalement accélérée cette semaine après que des policiers ont débusqué, au détour d’une perquisition de routine, trois hommes lourdement armés qui se planquaient dans un appartement sans eau ni électricité de la commune bruxelloise de Forest, mitoyenne de Molenbeek.

Au cours de cette même intervention, l’un des djihadistes tués lors des échanges de tirs avec la police belge était Mohamed Belkaid. Sous le nom d’emprunt Samir Bouzid, il s’agirait d’un complice de celui qui est activement recherché après les attaques du 13 novembre en France.

 

 

Salah Abdeslam blessé à la jambe 

Surnommé « l’ennemi public numéro un » dès le surlendemain des attentats qui ont fait 130 morts, Salah Abdeslam a été blessé à la jambe dans l’opération de police, selon des sources policières. « On l’a eu », s’est notamment félicité le secrétaire d’Etat belge à l’Immigration Theo Francken sur Twitter.

Salah Abdeslam a été arrêté dans l’assaut de la police contre une maison de deux étages, rue des Quatre Vents à Molenbeek, commune populaire devenue célèbre après les attaques du 13 novembre pour avoir hébergé plusieurs des kamikazes. Un homme pourrait toujours y être retranché, selon une source policière.

De son côté, l’avocat belge, Sven Mary, confirme à L’Express qu’il a bien été contacté pour assurer la défense du terroriste.


 

 

Hollande et Charles Michel quittent précipitament le sommet de l’UE 

Le Premier ministre belge Charles Michel a précipitamment quitté dans l’après-midi un sommet européen avec la Turquie à Bruxelles, un téléphone vissé à l’oreille. Dès la fin du sommet, le président français François Hollande l’a rejoint dans son bureau. Ils devraient tenbir une conférence de presse commune dans la soirée.

 

Fin de quatre mois de traque et de cavale 

Salah Abdeslam, âgé de 26 ans et originaire de la  commune bruxelloise de Monlenbeek,  est soupçonné par les enquêteurs français d’avoir joué au moins un rôle-clé de logisticien dans ces attentats djihadistes qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis. Il s’est évaporé dans la nature depuis son exfiltration de Paris par des amis, au lendemain des attaques.

Il s’est évaporé dans la nature depuis son exfiltration de Paris par des proches le lendemain des attentats. Aucune certitude sur son parcours après le 14 novembre vers 14 heures, lorsque des complices le déposent à Schaerbeek, autre commune de Bruxelles.

Selon des informations de presse, il y aurait passé trois semaines, caché dans un appartement où les enquêteurs ont retrouvé son empreinte le 10 décembre.

 

Des complices interpellés ou abattus? 

Un autre suspect reste recherché: Mohamed Abrini (30 ans), filmé le 11 novembre dans une station service sur l’autoroute entre Paris et Bruxelles en compagnie de Salah Abdeslam. La presse belge fait état d’un complice abattu et d’un autre homme blessé et interpelé. « 

 

Source : L’Express – article écrit le 18 mars 2016

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top