Paris : fausse alerte terroriste aux Halles après un appel téléphonique

Fabien 18 septembre 2016 0
Paris : fausse alerte terroriste aux Halles après un appel téléphonique

« Une vaste opération de police a eu lieu samedi après-midi dans le quartier très fréquenté des Halles à Paris (1er arrondissement). Des témoins évoquaient des tirs entendus vers 16 heures à proximité de l’église Saint Leu Saint Gilles, située au 92, rue Saint Denis. L’intervention des forces de l’ordre a permis de conclure à une fausse alerte.

1000x625

Selon le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, «c’est bien une fausse alerte qui a entraîné l’intervention des forces de l’ordre cet après-midi dans une église de la rue Saint-Denis à Paris», explique-t-il dans un communiqué en ajoutant: «Les circonstances qui ont mené à cette intervention restent à déterminer avec précision.»

Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet, un appel prévenant d’une possible prise d’otages dans l’église a été passé à police-secours à 15h39, ce qui a conduit au déploiement des forces de l’ordre, à l’installation d’un périmètre de sécurité et à l’intervention de la BRI dans l’église.

Selon le directeur du cabinet du préfet de police, Patrice Latron «il y aurait eu un mouvement de foule dans la rue, qui aurait conduit des personnes à se confiner dans l’église et provoqué l’alerte». A ses côtés, Pierre-Henry Brandet poursuit : «à 15h39 les services de police ont reçu un appel faisant état d’une possible prise d’otages en cours à l’église St-Leu».

A 16h48, la préfecture de police avait annoncé la fin de l’intervention de police, avec ce commentaire  : «Levée de doute effectuée, aucun danger à signaler»

Selon nos reporters sur place, un mouvement de panique avait eu lieu rue Rambuteau, avant une arrivée massive des forces de l’ordre. La préfecture de police confirmait une intervention en cours des forces de l’ordre, accompagné de ce commentaire : «Evitez le secteur».

Le Plan alerte attentat avait même été déclenché vers 16h30. Le système d’alerte et d’information des populations avait envoyé un message d’alerte sur les applications mobiles.

Un hélicoptère a survolé le quartier durant de longues minutes.

Cette fausse alerte intervient alors que, selon le Premier ministre Manuel Valls, la menace terroriste est «maximale» en France, touchée depuis 2015 par une série d’attentats, qui ont fait 238 morts.

Dernier attentat en date : le 26 juillet, un prêtre, le père Hamel, avait été assassiné en pleine messe par deux jihadistes dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. »

Source : Le Parisien – article écrit le 17 septembre 2016 par G.Z., avec Thibault Chaffotte et Jessica Chen

 

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top