GIPN – Vidéos


Dans les coulisses du GIPN de Bordeaux

Fabien : 24 novembre 2014 19 h 29 min : A voir, GIPN - Vidéos

Laisser une réponse»


Entraînement héliporté du GIPN

Fabien : 19 octobre 2014 7 h 56 min : A voir, GIPN - Vidéos

Laisser une réponse»


Coup de filet anti-drogue. Le Raid à Saint-Brieuc

Fabien : 17 octobre 2014 7 h 35 min : ACTUALITES, Coupures de presse – GIPN, GIPN - Vidéos

« Cette semaine, les policiers briochins ont démantelé un réseau de trafic de stupéfiants impliquant dix personnes. Deux d’entre elles ont été interpellées mardi matin par le Raid de Rennes (ex-GIPN). Dont Pierre Kolyé, condamné à dix ans de prison dans le cadre de l’affaire Algret.

 

Ils auront mis cinq mois à boucler le dossier. Cette semaine, les hommes du groupe de voie publique (GVP) du commissariat de Saint-Brieuc ont démantelé un réseau de trafic de stupéfiants qui arrosait en résine de cannabis et cocaïne la couronne briochine. Mardi, les deux principaux suspects, considérés par les enquêteurs comme les têtes de réseau, ont été interpellés dès 6 h, à Saint-Brieuc (quartier de Robien) et Trégueux (derrière l’hôpital Le Foll), par onze hommes du Raid de Rennes (ex-GIPN).

Kolyé : un criminel tout juste sorti de prison

Comme à son habitude, l’élite de la police nationale, venue à bord d’un monospace, d’un camion et d’une voiture banalisés, s’est montrée discrète, rapide et efficace. Il n’aura fallu que quelques secondes à ces hommes encagoulés et armés jusqu’aux dents pour enfoncer les portes des habitations et maîtriser les deux « objectifs ». Âgés de 22 et 35 ans, ces derniers n’ont pas opposé la moindre résistance. C’était pourtant le risque. Car parmi eux figure un homme lié au grand banditisme nantais : Pierre Kolyé, alias « Pete » ou « Peter ». Installé à Saint-Brieuc depuis sa sortie de maison d’arrêt en janvier dernier, l’homme avait été condamné en 2009 à dix ans de prison dans le cadre de l’affaire Bernard Algret, ce tenancier de bars à hôtesses brestois enlevé puis torturé à mort en 2005. Peine confirmée en appel deux ans plus tard par la cour d’assises des Côtes-d’Armor, à l’issue d’un « procès Freitas » qui avait vu les quatre co-accusés de Pierre Kolyé écoper de 20 ans de réclusion criminelle.

2.700 € à son domicile, 2,5 kg de résine dans un box

Malgré ce « pedigree », c’est bien son complice présumé, un récidiviste plus jeune, sorti de prison il y a un peu plus d’un an et considéré comme moins dangereux, qui a d’abord attiré l’attention des policiers briochins, en mai. Furieux que l’une de ses nourrices (*) ait osé regarder à l’intérieur d’un de ses sacs remplis de drogue, il avait dévasté son appartement. La victime avait porté plainte. Et une enquête préliminaire avait été ouverte dans la foulée, avec les habituelles filatures, planques et écoutes téléphoniques. Un travail de fourmi qui a fini par payer. Mardi, les perquisitions effectuées dans la foulée des interpellations, avec l’aide d’un chien des Douanes de Plérin, ont, en effet, permis de retrouver un peu de produit chez l’un, 2.700 € en numéraire chez l’autre, et surtout 2,5 kg de résine estampillée (preuve de sa « bonne qualité »), entreposés dans un box loué à Saint-Brieuc. 3 m² dans lesquels les deux suspects sont régulièrement venus se servir comme en attestent les bandes de vidéosurveillance saisies et les plaquettes retrouvées dans les habitations.

Vers une comparution immédiate cet après-midi

Placés en garde à vue, les deux hommes ont bientôt été rejoints par certains de leurs revendeurs présumés. Dont l’un, récemment sorti de prison, portait un bracelet électronique. En tout, les enquêteurs ont procédé à dix interpellations. Cinq ont débouché sur des gardes à vue. L’ADN retrouvé sur la résine n’étant pas référencé dans le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg), le magistrat chargé du dossier semblait s’orienter, hier, vers un procès en comparution immédiate, aujourd’hui, pour trois ou quatre membres du réseau. * Personne chez qui sont entreposées les drogues. »


Source :  Le Télégramme – article écrit le 17 octobre 2014
Laisser une réponse»


GIPN de Nice : Côte d’Azur policiers de choc contre nouvelles mafias

Fabien : 2 octobre 2014 9 h 58 min : A voir, GIPN - Vidéos

Laisser une réponse»


Bijoutier de Nice: reconstitution du braquage sous haute surveillance

Fabien : 23 juin 2014 16 h 24 min : ACTUALITES, Coupures de presse – GIPN, GIPN - Vidéos

« Enquêteurs de la police judiciaire et hommes du GIPN ce jeudi matin rue d’Angleterre à Nice. Le juge d’instruction Michel Bonifassi a fait procéder à la reconstitution du hold-up sanglant survenu devant la bijouterie La Turquoise le 11 septembre 2013.

C’est sous protection policière que Stephan Turk, 68 ans, le bijoutier victime d’un hold-up le 11 septembre 2013, mis en examen pour le meurtre de l’un de ses braqueurs, est arrivé dans son établissement ce jeudi matin.

Le juge d’instruction chargé du volet hold-up de ce dossier sensible, souhaitait effectuer une reconstitution dans La Turquoise, la petite bijouterie située de la rue d’Angleterre, à Nice.

Ramzi K., le complice présumé d’Antony Asli, tué par le bijoutier lors de sa fuite, a été extrait de sa cellule.

Ce jeune homme de Carros a refusé de descendre du fourgon de police et de participer à la reconstitution. Il nie depuis son arrestation toute participation à ce vol à main armée sanglant.

Une autre reconstitution est prévue avant la fin de l’année. Le bijoutier devra cette fois expliquer comment il a tiré sur Antony Asli, passager du scooter. Le jeune homme s’était effondré mortellement blessé rue d’Italie, à 200 m du lieu du hold-up.« 


Source : Nicematin.fr – article écrit le 19 juin 2014

Photo © Jean-François Ottonello

Laisser une réponse»


La cérémonie d’hommage au policier du GIPN décédé en mission

Fabien : 7 juin 2014 23 h 09 min : ACTUALITES, Coupures de presse – GIPN, GIPN - Vidéos

« Une cérémonie s’est déroulée au commissariat du Chaudron en présence du préfet Jean-Luc Marx.

Le policier du GIPN Didier Ranganayaguy, dit Christian est décédé en mission lors d’un exercice au Bassin La Paix jeudi 5 juin.

Didier Ranganayaguy était policier du groupe d’intervention de la police nationale de La Réunion

Ce samedi 7 juin un hommage lui a été rendu au commissariat du Chaudron, en présence de Pascal Lalle, directeur central de la sécurité publique. Une cérémonie présidée par le préfet Jean-Luc Marx. »

Source : reunion.la1ere.fr – article écrit par Gilbert Hoair le 07 juin 2014

Laisser une réponse»


Loos : le forcené retranché chez lui maîtrisé par le GIPN

Fabien : 9 mai 2014 19 h 49 min : ACTUALITES, Coupures de presse – GIPN, GIPN - Vidéos

« Un homme était retranché chez lui, rue Sainte-Anne, à Loos, depuis ce mercredi matin 7 heures. Police, pompiers et GIPN étaient sur place.

L’intervention a commencé à 7 heures ce mercredi matin, lorsque les pompiers, venus de Loos et d’Haubourdin, ont été appelés par des voisins pour un problème de fuite d’eau. Mais, arrivés sur place, les pompiers se sont vus refuser l’entrée de l’appartement, situé au premier étage, concerné par la fuite d’eau.

Agé d’une quarantaine d’années, l’homme est connu par la police pour possession d’armes blanches et pour des problèmes de santé mentale.

Une quinzaine de membres du GIPN

Une quinzaine de membres du groupement d’intervention de la police nationale (GIPN) a débarqué, lourdement armés, en uniformes noirs et cagoules laissant seulement entrevoir les yeux.

Ils ont été sollicités pour sécuriser l’intervention, l’homme étant connu pour des faits de violence.

L’intervention du GIPN de Lille a duré en tout vingt-cinq minutes. L’homme, en crise, a été neutralisé sans incident. Personne n’a été blessé.

Il a été transporté au GAJ de Loos, pour y être entendu.

La rue, à sens unique, a été bloquée par sécurité. A l’arrêt de bus juste devant l’immeuble de trois étages où se déroulent les faits, une jeune fille attend. Deux Lianes 2, derrière les barrières de sécurité, ont également dû patienter jusqu’à la fin de l’intervention. »

 

Source : Nordeclair - article écrit le 07 mai 2014 par PR

Laisser une réponse»


Opération antidrogue à Nice-Nord

Fabien : 7 avril 2014 14 h 57 min : ACTUALITES, Coupures de presse – GIPN, GIPN - Vidéos

« Spectaculaire déploiement de forces de police hier soir à Nice-Nord.

La Sûreté départementale, appuyée par le GIPN, des CRS et un hélicoptère de la gendarmerie, a procédé à une opération anti-stupéfiants visant à démanteler des trafics de rue dans le secteur d’Henri-Sappia, du Rouret et de la place Fontaine-du-Temple. Plusieurs dizaines de grammes ont été saisies et plusieurs individus interpellés. »

 


Source : Nicematin.com - article écrit le 04 avril 2014

Laisser une réponse»


Comment les policiers du Nord se débarrassent des armes à feu

Fabien : 7 avril 2014 14 h 42 min : ACTUALITES, Coupures de presse – GIPN, GIPN - Vidéos

« L’un de nos équipes de reportage a pu assister, sous haute surveillance, à une opération de destruction d’armes à feu conduite par la police nationale dans une entreprise de recyclage de la métropole lilloise.

L’opération nécessite à chaque fois la présence des hommes du GIPN, en cagoule, toujours sur le qui-vive. Le police nationale est venue détruire ce jeudi dans une entreprise de recyclage de la métropole lilloise un stock de plus de 1800 armes à feu, dont certaines de grande valeur.

Ces armes ont été données ou restituées à la police par les​ familles d’anciens collectionneurs, tireurs et chasseurs décédés, ou par des particuliers qui ne disposaient pas ou plus des permis nécessaires. Elles sont toutes en état de fonctionnement et n’ont pas été neutralisées. « C’est très varié, on peut avoir des armes de défense type 44 Magnum Smith&Wesson, mais aussi des armes de collections, des fusils de chasse« , explique Christophe Voreux, commandant de police à la DDSP59.

Nos journalistes, Simond Colaone et Antoine Morvan, ont pu filmer cette opération de destruction. Vous pouvez visionner leur reportage ci-dessous.

La destruction de ces armes à la broyeuse ne prend que quelques minutes. Le recyclage leur donne une seconde vie. Le métal récupéré servira de matière première aux aciéries. »

 

Source : France3.fr – article écrit par YF avec Simond Colaone le 03 avril 2014

Laisser une réponse»


Démonstration du GIPN de Nice lors du 8° salon des métiers de la défense et de la sécurité

Fabien : 8 mars 2014 12 h 08 min : GIPN - Vidéos

Laisser une réponse»
« Page 1, 2, 3, 4 »

Top