RAID – Vidéos


Mes gars savent qu’ils vont aller sauver des vies, au péril des leurs », raconte le patron du Raid

Fabien : 11 janvier 2015 18 h 47 min : ACTUALITES, Coupures de presse – RAID, RAID - Vidéos

« Jean-Michel Fauvergne a donné l’ordre d’attaquer le supermarché où Amedy Coulibaly retenait une vingtaine d’otages. 

 

Lors de l’assaut, les policiers du Raid ont été les premiers  à entrer dans le supermarché de la porte de Vincennes, à Paris, vendredi 9 janvier, où Amedy Coulibaly  retenait une vingtaine d’otages.

Parmi eux, Jean-Michel Fauvergne, le patron du Raid. C’est lui qui a donné l’ordre d’attaquer.

« On est en face de quelqu’un qui est dans son trip jusqu’au-boutiste, qui a tué et va tuer encore », raconte-t-il. Grâce aux caméras de vidéosurveillance, les policiers ont su que des otages avaient déjà été tués. « Mes gars savent qu’ils vont aller sauver des vies, au péril de leurs vies à eux », raconte Jean-Michel Fauvergne.

Deux policiers blessés

Parmi les otages, on compte  une femme enceinte ainsi qu’un bébé de 2 ans. « Sauver un nourrisson et sauver une femme enceinte, c’est une certaine émotion pour nos fonctionnaires de police », explique le patron du Raid. Au cours de l’opération, deux policiers de l’unité d’élite ont été blessés, mais leurs jours ne sont pas en danger.

Cinq personnes sont mortes pendant la prise d’otages, dont Amedy Coulibaly. »

Source : Francetvinfor  ((S.Rodier , A.Goutard, A.Morel, A.Grenier-Comard / FRANCE 2)  article et vidéo du 10  janvier 2015

Laisser une réponse»


Qui sont les hommes du GIGN et du RAID

Fabien : 11 janvier 2015 18 h 39 min : ACTUALITES, Coupures de presse – RAID, Police - Militaire- Sécurité, RAID - Vidéos

 

Les 7 et 10 janvier derniers, le GIGN et le RAID on mené pour la première fois des opérations communes.
A Dammartin et Paris, ils étaient face aux terroristes. Une étape historique.
Ces deux troupes d’élite de cultures différentes ont appris à travailler ensemble. En avril et juin 2008, les premiers  entrainements conjoints débutent entre policiers du Raid et gendarmes du GIGN.
 « Voilà une situation de configuration qui dépasse par définition les capacités d’emploi de nos deux unités prises séparément », explique Amaury De Hauteclocque, ancien patron du RAID de 2007 à 2013.
Des interventions risquées
Les hommes du RAID et du GIGN sont connus pour leurs interventions risquées. Comme le 26 décembre 1994 à l’aéroport de Marseille Marignane. 220 passagers d’un avion d’Air France sont pris en otages par des terroristes algériens. Le GIGN donne  l’assaut et tue les quatre terroristes sans tuer les passagers. En mars 2012 ce sont les hommes du RAID qui mettent fin au cauchemar de Toulouse. Ils donnent l’assaut au bout de 30 heures de siège et abattent le terroriste, Mohamed Merah.
Depuis sa création, le GIGN a perdu onze hommes en interventions ou en entraînements. Au RAID, trois policiers sont tombés dans l’exercice de leurs fonctions. »
Source : FranceTVinfor – article et vidéo du 11 janvier 2015
Laisser une réponse»


Démonstration de force du Raid devant le château de Versailles

Fabien : 12 octobre 2014 17 h 19 min : ACTUALITES, Coupures de presse – RAID, Police - Militaire- Sécurité, RAID - Vidéos

« Un bus attaqué ? Ces passagers pris en otages devant l’un des sites les plus touristiques en France ? Le Raid montre son savoir-faire lors d’une simulation grandeur nature.

-

Un bus pris en otage à deux pas du château de Versailles, une avenue bouclée et des badauds impressionnés : les policiers d’élite du Raid ont dévoilé samedi 11 octobre au grand public leur force de frappe lors d’une rare et spectaculaire démonstration.

Samedi, 15 heures, jour de grosse affluence aux abords du château de Versailles. A la suite d’une attaque armée, deux malfaiteurs ont pris un bus et ses passagers en otage, et menacent de tout faire exploser si la police intervient. Au bout de l’avenue, les policiers d’élite du Raid viennent d’endosser leur 40kg d’équipement : discrètement positionnés, avec leur casque et bouclier à l’épreuve des balles, ils attendent…

Le bus intercepté, les hommes en noir entrent alors en action : ils actionnent « une boule de feu », dégageant une épaisse fumée grise et font sauter une grenade assourdissante, pour faire diversion. L’assaut est lancé, sous l’œil d’un tireur d’élite qui sécurise l’opération depuis un hélicoptère de la gendarmerie.

Des super-policiers très sollicités

 

Fin du scenario pour cette démonstration proposée par l’unité d’élite de la police nationale, à l’occasion des 2èmes Rencontres de la Sécurité organisées cette semaine partout en France sous l’égide du ministère de l’Intérieur.

C’est important de nous vulgariser, de montrer que même si nous sommes une unité particulière, nous faisons partie de la police nationale », a déclaré Jean-Michel Fauvergue, chef du Raid (Recherche, assistance, intervention, dissuasion).

Ce corps d’élite, basé à Bièvres (Essonne) et réparti dans sept unités territoriales, intervient depuis 1985, « dans le haut du spectre »: forcenés et preneurs d’otages, criminalité organisée et contre-terrorisme. Le Raid a à son actif de nombreuses opérations spectaculaires et souvent médiatiques, comme en 2012 lors de l’affaire Merah.

« On est très très occupés », a assuré le patron du Raid, précisant que les super-policiers sont de plus en plus appelés sur le terrain, notamment « dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée ».

Comme à Versailles  où elles étaient organisées par la préfecture des Yvelines, les Rencontres de la Sécurité permettent au public de découvrir les métiers et missions de la police, de la gendarmerie, et de la sécurité intérieure, à travers des démonstrations de la police aux frontières ou la police  technique et scientifique.

« L’objectif est de renforcer le lien entre forces de l’ordre et population », et de montrer qu’elles « peuvent faire face à toutes les situations », a résumé le préfet des Yvelines, Erard Corbin de Mangoux. »

Source : Lenouvelobservatoire.fr – article du 11 octobre 2014

Laisser une réponse»


Le Raid investit la base de loisirs après la prise d’otage

Fabien : 24 juin 2014 19 h 20 min : ACTUALITES, Coupures de presse – RAID, RAID - Vidéos

« Lundi un exercice de sécurité civile grandeur nature a été réalisé à la base de loisirs de Cergy. Un scénario catastrophe avait été établi.

Lundi un exercice de sécurité civile grandeur nature a été réalisé à la base de loisirs de Cergy. Un scénario catastrophe, inconnu des participants, avait été établi: lors d’un festival culture, un déséquilibré armé d’un fusil d’assaut tire sur la foule.

L’exercice a mobilisé 250 personnes. «La police, les pompiers, la sécurité civile, la Croix rouge, le Samu, la préfecture, le procureur… Le but était de faire travailler ensemble tous ces services pour faire face à un évènement majeur de façon à être prêt à toutes éventualités», a expliqué le préfet du Val-d’Oise, Jean-Luc Nevache, rappelant que la base de loisirs peut accueillir 10 000 personnes.

Trois morts, huit blessés graves

Il est 10 heures lorsque des coups de feu retentissent à la base de loisirs. Un individu armé tirent sur la foule avant de se retrancher avec des otages dans le pavillon. Les secours sont alertés. Sur place, les pompiers et les médecins du Samu prennent en charge de nombreuses victimes. Trois personnes sont décédées. Huit, qui se trouvent dans un état critique, sont transportées en urgence à l’hôpital. Les plongeurs sortent de l’eau une autre victime touchée à l’épaule.

Une unité du Raid arrive par hélicoptère

Une première équipe du Raid, l’unité d’élite de la police nationale, arrive sur place et se dirige vers le pavillon où s’est retranché le forcené avec plusieurs otages. Dans la salle de commandement, le commissaire Heip mène l’opération de sauvetage.Vers 11h45, un hélicoptère Puma, de l’armée française,  se place en vol stationnaire au-dessus de la base de loisirs.  Des hommes du Raid, descendent en rappel. L’unité s’engage sur le ponton en direction du pavillon.

Négociation et assaut

En ligne avec le forcené, le négociateur obtient la libération d’un otage. Il est alors midi. L’assaut est lancé. Des détonations retentissent. Les 28 hommes du Raid viennent de faire exploser la porte. Quelques secondes plus tard, le forcené est maîtrisé sans faire d’autres victimes. Son interpellation met fin à l’exercice. »

Source : gazettevaldoise.fr – article écrit le 24 juin 2014



Laisser une réponse»


Dans les yeux du RAID

Fabien : 20 avril 2014 13 h 02 min : ACTUALITES, RAID - Vidéos

« Ils avancent toujours masqués. L’effet de surprise et l’extrême rapidité de leurs interventions sont les clés de leur réussite. Plongez dans les yeux des hommes du RAID, l’élite de la Police Nationale, au plus près de l’action.  « 

Source : Lefigaro.fr - avril 2014

Laisser une réponse»


Levallois-Perret: le forcené retranché s’est rendu au Raid

Fabien : 20 avril 2014 12 h 09 min : ACTUALITES, Coupures de presse – RAID, RAID - Vidéos

« L’homme a été arrêté peu avant midi. Il est sorti menotté et a été emmené dans un véhicule de police. Selon nos informations, le forcené serait connu des services de police et souffrirait de troubles d’ordre psychiatrique.

L’homme retranché depuis mercredi matin à son domicile dans le centre de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, a été interpellé par le Raid.

L’homme a été arrêté peu avant midi. Il est sorti menotté et a été emmené dans un véhicule de police. Les négociations ont échoué ce qui a motivé son interpellation, a expliqué une source policière précisant que l’homme n’était pas armé.

Une source municipale a évoqué un jeune homme d’une trentaine d’années, « fragile psychologiquement, qui est suivi ». Selon nos informations, le forcené serait connu des services de police et souffrirait de troubles d’ordre psychiatrique.

« Il a jeté des affaires par la fenêtre » de son appartement, situé au 66 rue Aristide-Briand, « c’est ce qui a donné l’alerte », a précisé cette source. »


Source : BFMTV - article écrit par A.L.M avec AFP le 16 avril 2014

Laisser une réponse»


Femmes tireurs d’élite au sein du RAID

Fabien : 8 mars 2014 11 h 50 min : RAID - Vidéos


Laisser une réponse»


Dossier Scheffer Polices d’élite

Fabien : 22 novembre 2013 15 h 07 min : GIPN - Vidéos, RAID - Vidéos

Laisser une réponse»


Loic Pietri, invité d’honneur au RAID

Fabien : 18 novembre 2013 19 h 02 min : RAID - Vidéos



 

 



 

 

Laisser une réponse»


Interpellation d’un forcené par le RAID à Puteaux en juillet 2013

Fabien : 13 juillet 2013 17 h 14 min : RAID - Vidéos



Laisser une réponse»
« Page 1, 2, 3, 4 »

Top