Le numéro 3 du RAID à la rencontre des policiers de Sens et d’Auxerre

Fabien 18 juin 2018 0
Le numéro 3 du RAID à la rencontre des policiers de Sens et d’Auxerre

« Numéro 3 du RAID, le commissaire divisionnaire Sylvain Joly est venu à la rencontre de la police nationale d’Auxerre et de Sens, ce lundi 18 juin après-midi, au centre de formation de l’AJ Auxerre. Objectif : échanger avec les forces de terrain quant aux modalités d’intervention du RAID, pour mieux se coordonner et gagner du temps en cas de situation de crise. 

 

C’est l’unité d’élite de la police nationale. RAID, comme « Recherche, assistance, intervention, dissuasion ». Une brigade d’intervention saisie en cas d’attaque terroriste, mais pas que.

Individus retranchés, prises d’otage ou interpellations d’individus dangereux… Sur les cas les plus difficiles, la police nationale peut faire appel au RAID, selon des critères de gravité bien précis.

 

Ce qu’il faut savoir pour « gérer le chaos »

« Quand vous avez une crise à gérer, parfois, il faut des outils que seuls les groupes d’intervention ont », a expliqué le commissaire divisionnaire Sylvain Joly aux chefs d’unité et chefs de brigade des commissariats de police d’Auxerre et de Sens.

 

« Contrairement à une idée reçue, la plupart de nos interventions ne concernent pas des cas de terrorisme. Le cas le plus fréquent, c’est pour un individu retranché. »

Sylvain Joly (Commissaire divisionnaire)

 

Quels critères entrent en compte pour saisir ou non le RAID ? Quelle procédure appliquer ? Comment se coordonner au mieux afin de gagner du temps ? « Et qu’avez-vous à faire, vous, une fois le RAID arrivé ? » lance le numéro 3 du RAID.

Autant de questions auxquelles cette rencontre avait justement pour but de répondre.

« Nos collègues ont tendance à se relâcher une fois que l’on est sur place. Et c’est normal. Mais il ne faut pas. Il faut gérer le chaos. Et pour cela, il faut savoir qui fait quoi. »

Une cinquantaine de membres des forces de l’ordre ont pris part à l’échange.

Pour le RAID (équipe basée à Bièvres, dans l’Essonne, dont dépend le département de l’Yonne), le commissaire divisionnaire Sylvain Joly était épaulé par une poignée d’hommes.

Outre les chefs d’unité et les chefs de brigade des commissariats de police d’Auxerre et de Sens, des représentants de la Gendarmerie nationale était également présents.

Ainsi que deux colonels des sapeurs pompiers de l’Yonne, deux collaborateurs du délégué militaire départemental et Julia Capel-Dunn, directrice de cabinet du préfet de l’Yonne.

Accueillant cette conférence dans le centre d’entraînement de l’AJ Auxerre, le président du club de foot, Francis Graille, a pris le soin d’offrir un maillot de son équipe aux forces du RAID. »

 

 

Source : lyonne.fr – article écrit le 18 juin 2018 par Romain Blanc

Photos © Auxerre AGENCE

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top