Prise d’otages à l’hôtel Radisson de Bamako : le GIGN français envoyé en renfort

Fabien 21 novembre 2015 0
Prise d’otages à l’hôtel Radisson de Bamako : le GIGN français envoyé en renfort

« Une quarantaine hommes du GIGN français ont décollé ce vendredi midi vers Bamako. Ils sont envoyés pour épauler les forces maliennes dans l’opération contre la prise d’otages de l’hôtel Radisson.

Dix gendarmes de l’institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) font également le déplacement.

Le ministère de l’Intérieur a précisé que les gendarmes du GIGN étaient envoyés en mission de conseil et de soutien à l’intervention aux forces de sécurités maliennes.

Le GIGN, créé en 1974, compte quelque 380 gendarmes. Il intervient sur le territoire national mais aussi partout à l’étranger où les intérêts français et des ressortissants est menacé. Il s’occupe par exemple de sécuriser certaines ambassades de France au Moyen-Orient.

Mercredi, c’est le GIGN qui a mené l’assaut contre les jihadistes retranchés dans un appartement. Lors des attentats de janvier, c’est encore lui qui avait traqué les frères Kouachi retranchés dans l’imprimerie de Dammartin en Goele.

Le ministre de la Défense a également annoncé l’envoi de forces spéciales, potentiellement celles pré-positionnées à Ouagadougou, au Burkina Faso voisin. Elles sont arrivées à l’hôtel vers 14 heures. »

Source : Le Parisien.fr – article écrit le 20 novembre 2015

Photo © GIGN

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top