Yvelines : deux hommes arrêtés par le RAID après des coups de feu à Élancourt

Fabien 27 juillet 2019 0
Yvelines : deux hommes arrêtés par le RAID après des coups de feu à Élancourt

« Les deux individus ont été interpellés dans le pavillon de leurs parents.

 

Deux jeunes hommes, âgés entre 25 et 30 ans, ont été interpellés, ce samedi matin à Élancourt (Yvelines), par le RAID suite à une rixe au cours de laquelle des coups de feu ont été tirés.

Vers 5 heures, rue Danton dans le quartier des Petits près, un riverain a prévenu la police après avoir surpris une dizaine d’hommes se bagarrer près de la boulangerie.

« L’un des suspects était armé d’un pistolet, raconte une source proche de l’affaire. Il a armé la culasse de son arme et aurait ouvert le feu ».

Selon ce témoin, deux autres coups de feu ont retenti et un homme se serait réfugié dans la cour d’un pavillon situé rue Maurice Ravel.

Arrivés sur place, les policiers ont trouvé une situation confuse, ne sachant pas si l’homme entré dans la maison était le tireur et s’il était armé. Une douille et des traces de sang ont été trouvées dans la rue. Il a alors été décidé de faire appel au RAID, l’unité d’élite de la police nationale.

Les deux frères relâchés dans l’après-midi

A 8 heures, une colonne d’hommes encagoulés et lourdement armés a pénétré dans la maison et interpellé les deux fils qui y vivent avec leurs parents.

Les deux hommes ont été placés en garde à vue à l’hôtel de police de la ville. Les enquêteurs du commissariat d’Élancourt sont chargés de mener la suite des investigations.

La perquisition n’a pas permis de mettre la main sur une arme.

Les deux frères ont été remis en liberté samedi dans l’après-midi après avoir été mis hors de cause. « Aucun d’eux ne correspond au signalement donné par la personne qui a prévenu la police », confie un proche du dossier.

L’arme, un pistolet, qui tire des cartouches à gaz, a été retrouvé abandonné dans le sas d’une antenne du Crédit mutuel voisine.

Les investigations se poursuivent pour tenter d’éclaircir cette affaire. »

Source : LeParisien.fr – article écrit le 27 juillet 2019 par Julien Constant

Photo © LP/Matthieu de Martignac

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top