L’homme venait d’être aperçu par un couple avec un gilet pare-balle et un fusil automatique.

Branle-bas de combat dans la nuit de dimanche à lundi à Paris (XIIe).

La brigade de recherche et d’intervention (BRI) est intervenue boulevard Diderot pour interpeller un homme armé et dangereux.

Mais il s’agissait en fait d’un adapte des jeux de rôle possédant des jouets en plastique.

Vers minuit et demi, boulevard Diderot, un couple voit un homme qui porte un gilet pare-balle et un fusil automatique, entrer dans une chambre de bonne de leur immeuble.

Ils préviennent la police et les forces de l’ordre arrivent en nombre. Un périmètre de sécurité est mis en place.

La circulation des bus est déviée.

Le directeur de la police judiciaire inquiets se rend sur place.

« La police était sans doute sur les dents parce que c’est dans ce même secteur de la capitale que les terroristes du 13 novembre 2015 ont mitraillé les terrasses des restaurants et attaqué la salle de concert du Bataclan », souffle une source proche de l’affaire.

A 02h30 une colonne d’assaut de la BRI se positionne au sixième étage devant l’entrée du logement.

Heureusement, les intervenants n’ont pas fait voler la porte en éclats.

A 3 heures, ils ont simplement toqué.

Et l’occupant a appelé le “17” pour être bien certain d’avoir affaire à la police avant de lui ouvrir bien gentiment.

Le suspect est interpellé. Une perquisition est rapidement menée dans ses 9 mètres carrés.

Les fonctionnaires mettent la main sur un fusil et un pistolet qui se révéleront être des répliques.

Le joueur de paintball a été conduit au commissariat puis laissé libre à l’issue des vérifications d’usage.”

Source : Actu17.fr – article écrit le 21 février 2022

Photo © Radio France – Catherine Grain

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!