Rennes. Coups de couteau à la fête foraine : l’agresseur présumé interpellé par le RAID

Fabien 23 décembre 2019 0
Rennes. Coups de couteau à la fête foraine : l’agresseur présumé interpellé par le RAID

« Un homme a été victime d’une agression à l’arme blanche, ce dimanche en fin d’après-midi, à la fête foraine de Rennes, sur l’esplanade Charles-de-Gaulle. Il a reçu deux coups de couteau, l’un au thorax, l’autre à l’abdomen. L’agresseur présumé a été interpellé par le RAID en début de soirée.

 

Un homme a été agressé à l’arme blanche ce dimanche, à 17 h 45, à la fête foraine, au niveau de la sortie du Cinéma Gaumont, sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, à Rennes.

 

Frappé au thorax et à l’abdomen

L’homme, âgé d’une trentaine d’années, a reçu deux coups de couteau de la part de son agresseur. L’un au thorax, l’autre à l’abdomen.

Des témoins de la scène ont appelé les secours. Il a été pris en charge par les pompiers, qui ont rapidement dépêché deux véhicules sur place et ont placé la victime à l’abri dans le hall du Gaumont, pour lui prodiguer les premiers soins.

Le Samu est également venu sur les lieux. L’homme, qui est resté conscient, a ensuite été transféré à l’hôpital.

 

Pas de panique sur place

La victime se trouvait avec sa compagne au moment des faits.

Son agresseur, qui est l’ex-compagnon de celle-ci, aurait agi par jalousie, selon les premiers éléments recueillis sur place.

Alors que beaucoup de monde se trouvait à la fête foraine en cette fin de week-end, il n’y a heureusement pas eu de mouvement de panique après cette agression.

Les manèges ont continué de tourner.

 

 

Opération du RAID

Peu après 20 h, dimanche, l’homme suspecté d’être l’auteur des coups de couteau a été interpellé par le RAID à son domicile, dans le quartier de Beaulieu, dans l’est de Rennes.

Une douzaine de membres du RAID, accompagnés de policiers et de pompiers, sont montés jusqu’à son appartement, situé au 4e étage d’une petite barre d’immeuble.

Ils ont interpellé l’individu, sans le blesser ni tirer de coups de feu.

Une enquête est en cours. »

 

 

Source : ouest-france.fr – article écrit le 23 décembre 2019

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top