35 ans du RAID

Fabien 25 septembre 2021 0
35 ans du RAID

Le samedi 18 septembre 2021, le RAID a célébré son 35° anniversaire.

Ce jour-là au cantonnement de Bièvres, le RAID fêtait ses 35 ans d’intervention.

Les anciens patrons du service étaient présents; Ange Mancini, Jean-Louis Fiamenghi, Amaury de Hautecloque mais également d’anciens opérateurs revenus pour l’événement.

On y trouvait également des chefs d’antennes.

Ce weekend spécial, que beaucoup attendaient, était placé sous le signe de la famille et des proches.

Pas de caméras, pas de médias.

les enfants et adolescents pouvaient s’amuser sur les différents stands, airsoft, mur d’escalade, le « début » du parcours « accrobranche » était également ouvert et surveillé par des opérateurs.

L’amicale avait également son stand, les écussons, tshirts, sweats et autres articles estampillés RAID ont fait le bonheur de tous.

Vers 15heures, les hostilités allaient commencé.

Un officier nous annonçait le début des démonstrations avec un saut en parachute.

Le vent important, ce jour, ne facilitait pas la tâche de ces policiers qui n’ont eu aucun problème à se poser sur la drop-zone.

La deuxième démonstration voyait un couple se faire sortir de leur voiture par des terroristes qui s’engouffraient dans une habitation.

Rapidement, une équipe du RAID, déployée par le TITUS se positionnait.

Un maitre chien envoyait son partenaire à quatre pattes pour s’assurer de leur approche.

En façade, des varappeurs se positionnaient et protéger des policiers munis de perches télescopiques  pour observer l’intérieur de la salle où avait lieu la prise d’otages.

Un terroriste faisait son apparition à une fenêtre à l’étage, a tiré avec son arme sur les policiers placés en contre bas, il a été aussi tôt abattu par des Tireurs de Haute Précision, les OMEGA.

Un autre terroriste prenait la fuite par une porte, le malinois, lançé par son maitre, se précipita sur l’individu et le mis rapidement au sol avec une morsure à la jambe…. vive le costume.

L’individu maîtrisé, l’assaut était donné par les équipes en façade et à la porte d’entrée.

Une seconde démonstration héliportée nous était présentée au dessus du terrain de sport. Un Puma du GIH (Groupe Interarmées d’Hélicoptères) restait en stationnaire pour permettre la descente en rappel de policiers du RAID.

L’avant-dernière démonstration consistait en la libération d’otages retenus dans un bus.

Le bus et tous ses passagers ont fait le tour du bâtiment principal du site et sur la place d’armes, a été pris d’assaut par le Titus (toujours aussi impressionnant) et un Sherpa.

L’assaut s’est déroulé très vite. Les policiers ont jailli de leur véhicule, tous protégé par un tireur.

Le maitre chien et son malinois étaient eux aussi en protection.

La dernière démonstration voyait un convoi du RAID en protection rapprochée.

Le service nous faisait vivre ce que des policiers du RAID et du GAHP (Groupe d’Appui des Hautes Personnalités  appartenant au SDLP) ont vécu en Afghanistan et dans un autre pays.

Les médias nous ont fait suivre le départ précipité des français basés à Kaboul, le RAID a joué un rôle déterminant dans des conditions d’extrêmes tensions.

Les talibans avaient repris Kaboul et il fallait évacuer tous les personnes. Tous sont rentrés sains et saufs.

La démonstration pouvait commencer, avec un ambassadeur qui interprétait son  propre rôle il y a encore quelques semaines, David Martinon.

Ce dernier, installé dans u      du service était protégé par plusieurs policiers du service.

Le convoi était attaqué par l’avant, le dispositif de repli s’est fait à une vitesse folle, toujours en couvrant tous les angles.

 Un THP du RAID en tenue

Textes et photos © FIPN-SDLP

Article écrit le 25 septembre 2021

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top