“Peu avant le Covid, on m’a demandé de descendre en rappel à l’institut Saint Pierre de Palavas-les-Flots (34).

Ça ne s’est pas fait, puis je suis parti en mission en Afghanistan et au Nicaragua…

Entre temps ma fille aînée a accouché d’une très très grande prématurée et j’ai pu réaliser les difficultés de vivre dans un hôpital 24H/ 24 pendant plusieurs mois…

Photo © Stephane Bommert

Lors de ma deuxième mission, j’ai repensé à ce qu’on m’avait demandé pour faire plaisir aux enfants de l’institut St Pierre. J’ai échangé avec un collègue de Bordeaux qui se déguisait déjà en super héros pour rendre visite aux enfants malades.

Je me suis dis, qu’étant donné que nous disposions de certaines compétences avec les copains de groupe, on pouvait proposer des descentes en rappel spectaculaires.

C’est donc avec des anciens membres du GIPN et du RAID, (ainsi que ma femme qui est infirmière), que j’ai créé l’association « superhéros grand cœur » au profit des enfants hospitalisés, malades ou handicapés.

Nous nous déguisons en super héros, ou en super vilains et nous leur rendons visite en descendant en rappel des toits des hôpitaux et des bâtiments dans lesquels ils se trouvent.

On organise également une opposition entre les méchants et les gentils avant que tous ne deviennent gentils et aillent dire bonjour aux enfant.

L’objectif est de leur redonner le sourire en leur offrant une parenthèse enchantée dans un quotidien parfois un peu difficile..”

Photo © Stéphane Bommert

Propos de Christophe H., ancien major du GIPN.

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!