L’homme “s’est enfermé dans sa chambre de l’hôtel Ibis de Montceau-les-Mines ce mardi depuis 11 heures du matin”, a précisé la préfecture. “Par mesure de prudence, l’hôtel a été évacué de tous ses clients et personnels.” Selon une source proche du dossier, l’homme armé est un militaire qui n’a pas voulu rejoindre son bataillon.

Un forcené armé, qui s’était retranché seul vendredi matin dans une chambre d’hôtel à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), s’est donné la mort malgré plusieurs heures de négociations avec la police, a indiqué la préfecture. 

L’homme “s’est enfermé dans sa chambre de l’hôtel Ibis de Montceau-les-Mines ce mardi depuis 11 heures du matin”, a spécifié la préfecture dans un communiqué.

“Par mesure de prudence, l’hôtel a été évacué de tous ses clients et personnels”, a-t-on ajouté de même source. 

Selon une source proche du dossier, l’homme armé est un militaire qui n’a pas voulu rejoindre son bataillon.

Enquête ouverte

Arrivés sur place à 12h30, les négociateurs du RAID, unité d’intervention de la police nationale, ont établi un contact par SMS avec l’individu.

Les échanges ont duré plus de deux heures et, aux alentours de 15h30, le forcené a donné son accord oral pour déposer son arme et se rendre, selon la préfecture. 

Mais, au même moment, “une détonation a été entendue” et l’homme était retrouvé mort dans sa chambre, a-t-on indiqué de même source.

Une enquête judiciaire, placée sous l’autorité du procureur de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), va être ouverte, ajoute la préfecture sans plus de précisions.”

Source : Europe1 avec l’AFP – article écrit le 23 aout 2022

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!