Le RAID a pu interpeller l’Auchellois retranché chez lui, ce jeudi soir

Fabien 18 septembre 2020 0
Le RAID a pu interpeller l’Auchellois retranché chez lui, ce jeudi soir

« Ce jeudi, vers 17 h, un homme s’est retranché chez lui, rue Raoul-Briquet, potentiellement armé. Les policiers du RAID sont intervenus sur place – l’homme ne voulant communiquer qu’avec un négociateur du RAID – et ont pu l’interpeller peu après 19 h 30.

 

Il était aux alentours de 17 h quand un Auchellois s’est retranché chez lui, rue Raoul-Briquet, dans la résidence L’Artésienne.

Très vite, le quartier a été bouclé : les habitants de la résidence sont évacués riverains ont été tenus à l’écart, repoussés derrière la rubalise pour observer la scène, et la circulation a été coupée dans les deux sens.

Un très gros dispositif de secours était mobilisé : police nationale, municipale, pompiers, une équipe médicale du SMUR d’Arras, le maire Philibert Berrier, un agent de GRDF, etc.

Les policiers craignaient alors que le forcené se soit retranché avec sa compagne, mais après vérifications, il était seul dans le logement, mais potentiellement armé, certains parlent même d’explosifs.

Il a demandé à parler à un négociateur du RAID

L’homme – a priori un ancien légionnaire âgé d’une quarantaine d’années – a refusé toute communication, n’acceptant de parler qu’à un négociateur du RAID.

La décision a donc été prise de faire appel aux policiers de l’antenne lilloise du RAID, venue avec une quinzaine de policiers.

Une fois sur place, ils se sont équipés vers 19 heures pour intervenir.

Vers 19 h 30, « notre négociateur a pu entrer en contact avec lui, mais nous avons dû faire usage de la force pour l’interpeller », confiait un membre du RAID.

Vers 20 heures, l’Auchellois a été emmené au commissariat d’Auchel pour y être placé en garde à vue.

La substitut du procureur présente sur place – qui a refusé de communiquer le moindre élément sur cette intervention – a confié l’enquête aux policiers auchellois pour comprendre ce geste.

« Avant il disait bonjour. Jusqu’au jour où il a été question de divorce et il s’est mis dans la bouteille », confie une Auchelloise pour expliquer l’action de son voisin. »

 

 

Source : Lavoixdunord.fr – article écrit le 17 septembre 2020 par S.D

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top