Un vaste coup de filet mobilisant les policiers du RAID et de la BRI, a eu lieu ce mardi 25 janvier dans plusieurs camps des gens du voyage de Tarn-et-Garonne et de Haute-Garonne. Quatre suspects mêlés à la mort de l’ancien caporal-chef Emmanuel Cueff grièvement blessé lors d’une rixe sur le parking du “Nautic” à Montauban le 29 octobre dernier, ont été interpellés à Beaumont-de-Lomagne, Lacourt-Saint-Pierre et Fonsorbes (Haute-Garonne). Les enquêteurs de la police judiciaire (PJ) de Toulouse cosaisis avec les policiers du commissariat de Montauban de cette affaire criminelle, les avaient identifiés depuis plusieurs semaines. Il restait à les “loger”.

Suspectés d’être les auteurs et des témoins de la rixe mortelle ayant coûté la vie à un ancien « para » du 17e RGP Emmanuel Cueff sur le parking du restaurant « Le Nautic » à Montauban dans la nuit du 29 au 30 octobre dernier, quatre hommes ont été interpellés à Beaumont-de-Lomagne, Lacourt-Saint-Pierre et à Fonsorbes (au sud-ouest de Toulouse), ce mardi 25 janvier à l’heure du laitier.

Ce coup de filet préparé depuis plusieurs jours par les enquêteurs du DTPJ (direction territoriale de la police judiciaire) de Toulouse, et ceux du commissariat de Montauban cosaisis des investigations, était très attendu par la famille de l’ancien militaire, cette affaire criminelle ayant suscité un vif émoi l’automne dernier s’invitant même dans la campagne des élections présidentielles.


Au vu du profil des mis en cause appartenant tous à la communauté des gens du voyage, les enquêteurs ont mobilisé un important dispositif afin de sécuriser ces interpellations sensibles dans plusieurs camps du département.

Le caporal-chel Emmanuel Cueff lorsqu’il était militaire au 17e RGP de Montauban © DDM

La BRI et le RAID mobilisés

Les policiers de l’unité d’élite du RAID ainsi que ceux de la BRI (brigade de recherche et d’intervention) ont ainsi été requis pour appréhender ces quatre hommes.

Une dizaine de policiers montalbanais sont également venus prêter leur concours à cette opération tout comme trente gendarmes des PSIG (Peloton de Surveillance et d’Intervention) de Montauban et Castelsarrasin.

À cette heure, ni les services enquêteurs qui agissent dans le cadre d’une information judiciaire ouverte le 5 novembre dernier par le procureur Laurent Czernik pour le double chef de «violences volontaires en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner» et «violences volontaires en réunion ayant entraîné une ITT de moins de 8 jours», ni le parquet ne sont diserts.

« Tout ce que je peux vous confirmer, c’est que ces arrestations ont un lien avec la mort d’Emmanuel Cueff », nous indique ce matin la procureure de la République de Montauban, Anne Gaullier.

Des suspects difficiles à localiser

Selon nos informations, cela fait plusieurs semaines que les enquêteurs de la police judiciaire (PJ) de Toulouse ont identifié les suspects.

Il restait toutefois à les localiser pour les appréhender.

Une mission loin d’être aisée, les individus bougeant beaucoup d’un camp à l’autre, d’une famille à l’autre dans un milieu où l’on parle peu…

Le travail de surveillance technique (téléphonie, géolocalisation) des limiers de la PJ a, sans doute, payé ces jours-ci même si certains lieux d’interpellation auraient encore changé ces derniers jours tant les individus sont volatils.

Les perquisitions qui ont débuté dans la foulée des arrestations, devaient se poursuivre dans la journée.

Les quatre suspects qui n’ont pas tous le même statut ni la même responsabilité dans cette affaire, ont été placés en garde à vue à Toulouse.

Reste désormais aux enquêteurs qui sont persuadés d’avoir les suspects d’obtenir les aveux de ces derniers.

Nul doute aussi que l’épouse d’Emmanuel Cueff qui a été témoin et victime de cette rixe tragique, sera à un moment ou un autre sollicité durant la procédure.”

Source : LaDépêche.fr – article écrit le 25 janvier 2022 par Max Lagarrigue

Photo © DDM/ Xavier de Fenoyl

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!