Un forcené a tiré avec un fusil de chasse dans une rue de Nice ce lundi matin, faisant deux blessés légers.
Le bas du quartier Saint-Roch, à Nice (Alpes-Maritimes), est bouclé ce lundi matin.  France Bleu Azur rapporte  qu’un homme a tiré avec un fusil  de chasse tôt ce lundi matin dans ce quartier situé à proximité du port.
 

 Plusieurs coups de feu ont été tirés depuis un appartement. Les policiers du Raid (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion) sont sur place pour tenter de maîtriser l’individu au plus vite. Les forces de l’ordre demandent aux habitants de rester chez eux. La femme et la fille du forcené sont parvenues à sortir de leur appartement, selon France bleu Azur.
France bleu assure que deux personnes ont été blessées, un bilan confirmé par “Nice Matin”, qui fait état de blessés légers par des éclats de verre. Selon un témoignage recueilli par le quotidien, les faits se sont déroulés en trois temps : une première rafale de deux coups vers 6h20, suivie d’une autre de trois coups, et, enfin, cinq ou six autres tirs. Un différend familial serait à l’origine du coup de folie du forcené.”
Une cellule d’écoute psychologique d’urgence a été mise en place par la mairie de Nice pour les riverains du quartier

 

Le lieu a changé depuis ce lundi midi, c’est maintenant à la Salle Leyrit, 16 Rue Fornero Meneï à Nice.

Le Raid a maîtrisé un forcené qui s’était retranché ce lundi matin dans un appartement dans le quartier Saint-Roch à Nice après avoir tiré des coups de feu vers l’extérieur faisant deux blessés légers, a indiqué la police.

“L’individu a été maîtrisé par le Raid qui avait entamé des négociations dès son arrivée”, a indiqué la directrice adjointe de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) Fabienne Lewandowski. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, “a été interpellé sans être blessé”.
Il y a eu deux blessés légers, touchés par des éclats de verre provoqués par les coups de feu, avait précisé une source policière un peu plus tôt. Ceux-ci ont été tirés vers 7 heures “avec une arme longue, type fusil de chasse”, avait précisé le directeur de la DDSP, Marcel Authier.
A l’origine, l’homme se trouvait dans un appartement avec une femme et deux enfants, qui ont pu sortir du logement.
Une partie du quartier Saint-Roch avait été bouclée par les forces de l’ordre. Le dispositif devait rapidement être levé après l’intervention du Raid.”

Source : France3Région – article écrit le 27 avril 2015

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!