Une enquête de la Sûreté Départementale de Nîmes, avec les policiers de la brigade des stupéfiants qui mènent des investigations depuis des mois. Cinq hommes ont été arrêtés et placés en garde à vue.
 
Près de 150 policiers sont ce lundi matin depuis 6h à Pissevin.
Plusieurs arrestations se sont déroulées dans le quartier populaire. De nombreuses perquisitions sont toujours en cours, une vingtaine au total dans des appartements, des caves, des logements inoccupés et des locaux. « Il y a des policiers partout. Le RAID aussi. Ils sont lourdement armés, c’est impressionnant », glisse, apeurée par une telle armada, Malika, une habitante du quartier sans savoir réellement ce qui a déclenché un tel dispositif matinal.
 
La rumeur d’une opération antiterroriste a circulé dans le secteur comme nous avons pu l’entendre sur place, mais il s’agit en réalité d’une enquête liée aux stupéfiants.
En effet depuis de nombreux mois, et même des années ce quartier est gangréné par le trafic de drogue malgré les opérations de police et le démantèlement de certains réseaux.
Les règlements de compte sont nombreux et encore dimanche 28 mars, un homme a été grièvement blessé atteint par des tirs.”
 
 
Source : Objectifgard.com – article écrit le 29 mars 2021 par Boris de la Cruz
Photo © B. DLC
 
 

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!