Paris : la police interpelle un forcené dans le XVIIe arrondissement

Fabien 16 février 2021 0
Paris : la police interpelle un forcené dans le XVIIe arrondissement

« La Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) est intervenue ce matin aux abords du boulevard Bessières pour déloger un homme d’une cinquantaine d’années, menaçant et potentiellement armé, qui s’était retranché chez lui.

 

Gros déploiement de forces de police, ce vendredi matin, aux abords du boulevard Bessières, au nord du XVIIe.

Depuis 9 heures, d’importants effectifs de la BRI (la Brigade de Recherche et d’Intervention de la préfecture de police) se sont positionnés autour de la rue Frédéric-Brunet, à proximité de la porte de Saint-Ouen, pour tenter de raisonner un forcené qui s’était retranché dans son appartement après avoir tenu des propos très agressifs.

Vers midi, l’homme a été interpellé et placé en garde à vue.

 

Des menaces de mort

L’alerte a été donnée vers 8h30 par des riverains inquiétés par les menaces de mort proférées par un de leur voisin.

L’homme s’est enfermé dans son domicile, au 4e étage d’un des immeubles de briques de la cité HLM.

Les policiers du commissariat d’arrondissement, primo intervenants, ont rapidement été par leurs collègues de la BRI. Ils « négocient » depuis avec l’individu qui pourrait être armé.

La troisième intervention de la BRI

Cet homme, âgé d’une cinquantaine d’années, n’est pas inconnu des forces de l’ordre.

Il y a neuf mois presque jour pour jour, elles étaient déjà intervenues chez lui… dans les mêmes circonstances et pour les mêmes motifs.

Le forcené qui tenait des propos incohérents et réclamait, depuis son balcon, de pouvoir « parler à Macron » s’était réfugié dans son appartement.

Après plus de 5 heures de négociations infructueuses avec lui, les hommes de la BRI l’avaient finalement interpellé dans son appartement après être descendus en rappel par la façade de l’immeuble.

Cette opération de police était intervenue après une précédente affaire, toujours avec le même homme, survenue en… 2012.

De graves problèmes psychologiques

A cette époque, le forcené qui souffrirait de graves problèmes psychiatriques, s’était déjà enfermé dans son domicile après avoir crié son intention de « buter des flics ».

Les hommes de la BRI qui l’avaient interpellé avaient par la suite retrouvé plusieurs couteaux dans son domicile… mais pas d’arme à feu.

Selon les premiers éléments de l’enquête, ce « bon client de la BRI » se trouvait seul dans son logement.

En milieu de journée, les policiers parvenaient à interpeller l’homme.

Un vaste périmètre de sécurité avait été mis en place autour de la rue Brunet.

Dans un tweet, Geoffroy Boulard, maire (LR) du XVIIe avait demandé à ses administrés « d’éviter le secteur et laisser la police agir ». »

Source : LeParisien – article écrit le 12 février 2021 par Benoit Hasse

Photo © LP / Olivier Corsan

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top