RAID, police, BAC… pourquoi un très gros dispositif a été déployé en Meurthe-et-Moselle ce lundi

Fabien 28 janvier 2021 0
RAID, police, BAC… pourquoi un très gros dispositif a été déployé en Meurthe-et-Moselle ce lundi

« De nombreux appels ont mobilisé la police, la BAC et même le RAID dans un immeuble d’Herserange (Meurthe-et-Moselle), lundi 25 janvier 2021. Quatre personnes ont été interpellées.

 

Quatre personnes ont été interpellées après plusieurs appels passés au commissariat pour des motifs imaginaires, lundi 25 janvier 2021 dans la soirée, à Herserange (Meurthe-et-Moselle).

Selon une source policière, un premier appel a été passé vers 18h au commissariat de Mont-Saint-Martin pour signaler une supposée séquestration.

Un échange a eu lieu entre une appelante, qui se trouvait dans l’un de appartements de l’immeuble d’où provenait l’appel, et les policiers ainsi que l’association qui y hébergeait deux femmes.

 

Le RAID « dans ses critères d’intervention »

Entre les appels passés à la police où la personne dit être séquestrée et où elle signale la présence de trois hommes armés, le commissariat a enregistré « cinq ou six appels ».

Face à la gravité supposée des faits, le RAID est parti en intervention tandis que les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Metz viennent en renfort.

Plus tard dans la soirée, sur place, le RAID a défoncé la porte du logement.

L’unité d’intervention n’est pas tombée sur des hommes armés… mais sur deux couples. Aucune arme ni séquestration.

D’après la police, le RAID était dans ses critères d’intervention au vu de la présomption de séquestration.

Puisque le contact n’avait pas été clairement établi avec les personnes à l’intérieur, il a fallu aller jusqu’au bout.

 

L’auteur du canular poursuivi

Malgré le caractère totalement fantaisiste de l’appel, la police a tout de même pu mettre la main sur une personne recherchée par les services pour des faits relativement mineurs.

Quant à la personne qui a passé ces appels, elle pourrait être poursuivie pour « dénonciation mensongère à l’autorité judiciaire entraînant des recherches inutiles » et répondre de son acte devant la justice. »

 

 

 

Source : Actu.fr – article écrit le 26 janvier 2021 par Anthony Spéciale

Photo ©Illustration/Laurent Derne/Actu Toulouse

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top