Une simulation d’opération antiterroriste grandeur nature s’est déroulée hier soir à l’aéroport Marseille Provence, un exercice pour apprendre aux policiers aux frontières à agir avant l’intervention du RAID.

 

Cent vingt  personnes étaient mobilisées pour l’exercice, des acteurs mais aussi des policiers aux frontières (PAF), et des membres du RAID.

L’objectif est d’apprendre aux policiers aux frontières, déjà sur les lieux en cas d’attaque terroriste à l’aéroport, à réagir en situation de crise, avant le renfort du RAID.

Des conditions réelles ont été créées pour l’occasion, avec un scénario inconnu des forces de l’ordre.
Conformément à la demande du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve que l’exercice est réalisé, a précisé Laurent Nunez, préfet de police des Bouches-du-Rhône, ces effectifs de la police aux frontières sont des primo-intervenants, et donc pour nous c’était important de les mettre en situation de stress d’une intervention, et surtout de créer une véritable coordination avec le RAID”.

Après des semaines d’entraînement sous l’égide des forces spécialisées, la PAF a donc dû intervenir en riposte à une agression terroriste à l’aéroport MP2, les terroristes visant un aéronef, ayant pris des otages et tué plusieurs personnes. Les primo-intervenants ignoraient combien de terroristes opéraient, et devaient les confiner en attendant l’arrivée du RAID. Des forces spécialisées qui ont mis du temps avant d’intervenir, puisque l’exercice, en conditions réelles, les forçait à faire le déplacement. C’était sans compter sur l’autoroute A7 fermée pendant la nuit pour travaux, ce qui a rallongé le temps de l’opération.

On joue normalement un exercice de 20 minutes parce que c’est le temps d’intervention moyen, mais il faut tenir compte de la réalité, comme ce soir, a déclaré le préfet de police, c’est exactement pour ça que la PAF doit être prête à intervenir, pour figer une situation, la tenir et agir“.
La mission, malgré une trentaine de victimes à recenser, est réussie, et c’est un bilan positif que les autorités ont tiré à la fin de l’entraînement.”

 
 
Source : maritima.info – article écrit le 29 avril 2016 par L.Jobard

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!