Violente rixe à Firminy : un blessé grave, le RAID mobilisé.

Fabien 30 juin 2021 0
Violente rixe à Firminy : un blessé grave, le RAID mobilisé.

« Ce lundi matin, aux aurores, un homme de 35 ans a été grièvement blessé lors d’une rixe. Un homme de 26 ans est en garde à vue. Une femme a également été interpellée après une intervention du RAID. Elle s’était retranchée dans un local associatif.

 

Que s’est-il exactement passé, tôt lundi matin, rue du Soleil dans le quartier du Mas à Firminy ?

Selon les premières informations, tout serait parti d’un coup de feu tiré sur la boîte aux lettres d’un local associatif.

Pour l’heure, de nombreuses zones d’ombre persistent quant aux circonstances d’une violente rixe qui aurait ensuite éclaté sur la voie publique, rue du Soleil.

 

 

Frappé à mains nues

Tout commence à 6 h 42, lorsque les sapeurs-pompiers sont appelés à intervenir pour secourir une personne blessée.

Sur place, ils découvrent un homme de 35 ans, allongé sur le sol.

L’individu présente de multiples plaies et contusions, et notamment de sévères traumatismes au niveau du visage.

Dans un état grave, il est médicalisé par une équipe du SAMU 42 avant d’être transporté en « urgence absolue » à l’hôpital Nord de Saint-Priest-en-Jarez.

 

Plus tard dans la journée, le procureur adjoint de Saint-Etienne indiquera que les jours du trentenaire, qui « aurait été violenté à mains nues », ne seraient plus en danger. Lundi après-midi, le parquet attendait un retour médical plus précis concernant l’étendue des blessures.

Parallèlement, les services de police de l’Ondaine ont procédé aux premières constatations.

Très vite, ils interpellent sur les lieux de la rixe un jeune homme de 26 ans.

Ce dernier a été placé en garde à vue et entendu dans la journée de lundi.

Il serait impliqué dans les violences ayant entraîné les graves blessures sur la victime.

« Pour l’heure, on ne sait pas précisément ce qu’il s’est passé », indique le procureur adjoint de Saint-Etienne.

Lundi soir, un second individu était toujours activement recherché.

 

Sept heures de siège dans la rue du Soleil

Un flou entretenu tout au long de la journée par le deuxième volet de l’affaire.

Au moment de l’intervention des secours, deux femmes sont retranchées dans un local associatif de la rue du Soleil.

Elles sont susceptibles de détenir une arme.

Les négociations entreprises dès les premières heures du jour par les policiers de l’Ondaine, et notamment les effectifs de la brigade de sûreté urbaine, sont restées vaines.

Elles ont abouti à mobiliser le RAID qui est intervenu sur place en fin de matinée et a pu procéder à leur interpellation.

Placées en garde à vue, elles se seraient surtout enfermées dans le local par peur du dispositif policier déployé sur place, ce qui reste à confirmer.

L’enquête tente dorénavant de déterminer l’origine du différend entre les deux hommes impliqués dans les violences.

Les policiers cherchent également à établir le possible lien avec la dégradation par des coups de feu d’une boite aux lettres, située au niveau du local associatif. »

 

 

Source : Leprogrès.fr – article écrit le 28 juin 2021 par Rémi Barbe avec Frédéric Paillas

Photo © Philippe Vacher

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top