Les habitants de l’avenue Elsa-Triolet, à Saint-Chamand, ont dû se faire une belle frayeur, hier matin, en voyant débarquer le Raid dans le quartier, un peu avant 8h du matin.

Les habitants de l’avenue Elsa-Triolet, à Saint-Chamand, ont dû se faire une belle frayeur, hier matin, en voyant débarquer le RAID dans le quartier, un peu avant 8h du matin.

Quelque temps avant, un homme avait appelé la police, après avoir été, selon lui, viré de l’endroit où il dormait par le propriétaire des lieux, qui lui aurait donné un coup de crosse avec un pistolet-mitrailleur.

En sang, la victime a décrit un individu surexcité, qui posséderait plusieurs armes, d’où la nécessité de faire intervenir l’unité d’élite du RAID.

L’interpellation s’est finalement bien déroulée, le propriétaire âgé d’une trentaine d’années ne faisant pas preuve de résistance.

Le fameux fusil-mitrailleur qui se trouvait sur le balcon a été saisi avant son placement en garde à vue.

Il s’agit d’un homme extrêmement bien connu des services de police et de la justice pour de multiples faits.

Devant les policiers, il a donné des explications farfelues, indiquant s’être réveillé avec plusieurs hommes armés à son domicile, dont la victime, et s’être fait ligoter, avant de répliquer.

Expertisé apte à une sanction pénale par un psychiatre, cet Avignonnais, consommateur de cocaïne, est sorti de détention le 19 décembre.

Il sera présenté ce jour en comparution immédiate mais son procès devrait être renvoyé à une date ultérieure.”

Source : laprovence.com – article écrit le 04 janvier 2023 par J. S

Photo © Antoine Tomaselli

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!