Laval. Trois hommes suspectés d’avoir battu un homme à coups de bâtons dans une cave interpellés

Fabien 24 octobre 2020 0
Laval. Trois hommes suspectés d’avoir battu un homme à coups de bâtons dans une cave interpellés

« Mardi 20 octobre 2020, la police de Laval (en Mayenne), avec le soutien du RAID de Rennes (Ille-et-Vilaine), a arrêté trois individus suspectés d’avoir violemment battu un homme d’une vingtaine d’années dans une cave du quartier Saint-Nicolas. Découvert défiguré par les coups, une incapacité temporaire totale de 45 jours lui avait été prescrite après son hospitalisation.

 

Ce sont des riverains qui ont alerté la police de Laval (en Mayenne) quand ils ont découvert, mercredi 7 octobre 2020, un homme victime d’une agression.

Défiguré par les coups, l’individu âgé d’une vingtaine d’années portait d’importantes marques aux bras, aux jambes et au visage.

Hospitalisé, le jeune homme s’est vu prescrire une incapacité temporaire totale de 45 jours.

Après le dépôt de sa plainte, une enquête a été ouverte pour violences aggravées, avec circonstances aggravantes de violences avec arme et en réunion.

 

 

Une affaire de stupéfiants

Les investigations ont été confiées au nouveau groupe de police en charge des violences aux personnes, créé en octobre 2020 au sein de la police de Laval.

Leur travail a permis de reconstituer le circuit de la victime jusqu’à une cave du quartier Saint-Nicolas.

C’est là que le jeune homme a été roué de coups pour une affaire de stupéfiants.

Des bouts de bois, qui semblent avoir servi à le frapper, ont été retrouvés dans la cave.

 

 

L’intervention du RAID

Les policiers de Laval soulignent « qu’avec le soutien du parquet dans ses investigations et l’appui du RAID de Rennes (Ille-et-Vilaine) », ils sont parvenus à interpeller trois individus, défavorablement connus de leurs services. »

 

 

 

Source : Ouestfrance.fr – article écrit par Mathieu Charrier

Les trois hommes, tous Lavallois, deux trentenaires et un autre âgé d’une vingtaine d’années, ont été placés en garde à vue, mardi 20 octobre 2020, pour une durée de 48 heures. À l’issue de laquelle, les trois hommes ont été présentés au tribunal puis placés en détention provisoire.

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.

Top