La BRI, l’anti-gang, était sur place. L’interpellation s’est déroulée sans incident.
 
L’homme retranché avec une arme près de la gare de l’Est a été interpellé « sans incident ».
Entré aux alentours de 16 h 30 dans un immeuble du petit passage Brady, qui donne sur le boulevard de Strasbourg (Xe), l’individu a finalement neutralisé environ une heure plus tard, a indiqué la préfecture de police de Paris.
D’après une source proche du dossier, « l’individu se serait énervé tout seul chez lui et aurait tiré en l’air ».
Les policiers ont retrouvé des douilles au sol.
« Mais l’agresseur s’est rendu sans grande difficulté, après discussion avec les négociateurs de la BRI (Brigade de recherche et d’intervention, NDLR) ».
 
« Le contexte n’est pas terroriste », a indiqué de son côté Alexandra Cordebard, la maire (PS) du Xe arrondissement, en contact direct avec la préfecture de police.
Les enquêteurs vont devoir faire la lumière sur la personnalité de l’individu, actuellement en garde à vue. « Il n’est pas net ! », glisse une source policière.
Les enquêteurs vont devoir également se poser la question du port d’arme, et ce d’autant plus que trois armes de poing imitation Glock ont été saisies en perquisition.”
 
 
Source : LeParisien.fr – article écrit le 21 aout 2018 par C.C et F.L

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!