Un homme de 48 ans, en proie à des difficultés psychologiques, a été maîtrisé par des policiers du RAID, ce lundi matin, alors qu’il s’était retranché chez lui, à Sin-le-Noble.

On ne saura jamais si ses intentions étaient fondées mais les services de police n’ont voulu prendre aucun risque. Ce lundi matin, les sapeurs-pompiers de Sin-le-Noble sont intervenus au domicile d’un homme de 48 ans qui vit dans la rue Constant-Bertiaux, à Sin-le-Noble.

Les secours avaient été appelés par le frère de cet homme, inquiet de ne plus avoir de ses nouvelles après un différend familial survenu durant le week-end.

L’homme ne répondait plus au téléphone et ses dernières déclarations pouvaient laisser penser qu’il avait des armes chez lui et n’hésiterait pas à s’en servir.

Les sapeurs-pompiers ne sont donc pas entrés dans la maison, ils ont appelé la police qui a missionné le RAID pour pénétrer dans le logement peu avant 11 heures.

Pour sécuriser l’intervention, la circulation et l’électricité ont été coupées dans le quartier pendant près de deux heures.

Les policiers du RAID ne sont pas passés inaperçus : ils ont investi la rue Bertiaux avec un véhicule tout-terrain blindé, un homme armé en faction à la tourelle.

Plusieurs autres membres de l’unité d’élite ont suivi avec leur bouclier sarcophage mais aucun coup de feu n’a été tiré.

Le RAID est entré dans la maison sans difficulté, l’homme recherché n’a opposé aucune résistance et, après une rapide fouille, les policiers n’ont retrouvé aucune arme dans son logement.

Beaucoup plus rapides que lors de leur dernière intervention dans le secteur, rue de Lambres à Douai, les hommes du RAID ont ensuite confié le quadragénaire aux sapeurs-pompiers.

Ils l’ont transporté au centre hospitalier pour qu’il soit soumis à des examens psychologiques.”

Source : LaVoixduNord.fr – article écrit par J. C le 18 juillet 2022

Author

admin@fipn-sdlp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!